Projection : dompter son vidéo-projecteur avec VLC

Accueil > Les actualités > Les Bottes secrètes > Projection : dompter son vidéo-projecteur avec VLC

Que ça soit devant notre famille, nos amis, nos collègues ou lors d’une soirée officielle et publique, nous sommes de plus en plus nombreux à être confrontés à la diffusion d’une suite de documents audiovisuels via un vidéo-projecteur. Voici comment réussir à garder le contrôle et faire ça proprement, grâce au logiciel VLC, libre, gratuit et disponible sur tous les systèmes d’exploitation.

L’objectif

Cette botte vous amènera à pouvoir montrer à votre public uniquement ce que vous avez décidé lui montrer : Un écran d’attente contrôlé (une image en rapport avec la projection, par exemple), la suite de films, et éventuellement un logo entre chaque film. En effet, lorsque l’on est spectateur, il est agréable de se sentir "comme au cinéma", et non ramené sans cesse aux tristes réalités techniques avec un logo Philips butant contre les bords de l’écran, ou le bazar du bureau Windows de celui qui a prêté son ordinateur pour la projection.
Pour commencer, sachez que la solution la plus simple est quand même celle du volet : quelque soit votre lecteur (ordinateur, lecteur DVD...), si vous installez votre poste de commande à côté du vidéoprojecteur, vous pouvez placer un bout de carton devant la lampe à chaque fois que vous avez besoin de faire une manipulation.
Toutefois, la solution que je vous propose vous permet un peu plus de rapidité, de contrôle et de fantaisie, en plus de pouvoir vous placer à longueur de câble du projecteur.

VLC

VLC, développé par l’association loi 1901 française Vidéolan, est un logiciel de lecture multi-média très utilisé que vous connaissez sans doute déjà. C’est un logiciel libre, que vous pouvez installer en quelques clics sur votre ordinateur, tablette ou portable, quelque soit votre OS (Windows, Mac OS, Linux, Androïd...). C’est celui qui sera utilisé dans cette botte, pour son accessibilité à tous les utilisateurs, sa simplicité d’utilisation, sa puissance et ses multiples possibilités de configuration. Je vous invite donc par commencer à le télécharger et l’installer (si ce n’est pas déjà fait), en suivant les instructions très simples du site officiel.

Note : veillez à ce que le VLC dont vous disposez soit bien la dernière version disponible ! Sinon, il suffit de le désinstaller et de réinstaller la version du site officiel.

Deux écrans

Une fois votre vidéoprojecteur branché (via VGA ou HDMI, peu importe), plusieurs choix vous sont offerts :
- Le mode "clone" : le vidéoprojecteur affiche le contenu de votre écran d’ordinateur ;
- Le mode "étendu" : le vidéoprojecteur affiche la suite de votre écran d’ordinateur. En gros, pour faire apparaître la souris sur l’écran projeté, il faut la glisser d’un écran à l’autre. Par défaut, l’écran projeté se trouve souvent sur la droite, mais ceci est paramétrable. Pour une projection "classe", c’est le mode étendu que l’on choisira.

Note : pour passer d’un mode à l’autre et choisir les bons paramètres de vos deux écrans, des tutoriels existent déjà en ligne ; par exemple, sur Windows, sur Ubuntu ou sur Mac OSX.

Attention : pensez toujours à prévoir un système de son adapté à votre salle de projection ; cela peut varier d’enceintes d’ordinateur à la nécessité d’une vrai "sono".

Configurer VLC

Nous allons maintenant demander à VLC de nous donner 3 fenêtres distinctes : d’un côté, la liste de lecture et l’interface de contrôle


Et de l’autre, la fenêtre vidéo.

Pour cela, commencez par aller dans "Vue", pour décocher "Liste de lecture intégrée" et faire apparaître la liste de lecture, en cliquant sur "Liste de lecture". Allez ensuite dans "Outils/Préférences". Sur "Interface", vous décochez "integrate video in interface" et "Show controls in full screen mode" (pour séparer la fenêtre vidéo de l’interface de contrôle puis éviter l’apparition de la barre de lecture sur la fenêtre vidéo).

Enfin, sur "Sous-titres OSD", décochez "Show media title on video start" (pour éviter de voir apparaître le titre de chaque fichier au début de sa lecture).

Note : si vous ne vous souvenez plus ce que vous avez fait, ou que vous voulez retrouver un VLC tout neuf après la projection, cliquez sur "rétablir les préférences" dans "Outils/Préférences".

Il ne vous reste plus qu’à remplir votre liste de lecture par glisser/déposer depuis l’explorateur de fichier et cliquer sur le premier film de la liste. La fenêtre vidéo s’ouvre. Vous appuyez sur "pause", vous déplacez la fenêtre vidéo vers l’écran du vidéoprojecteur. Enfin, il vous suffit d’aller sur "Vidéo/Plein écran" (pour passer en mode "plein écran"), puis vous faites glisser le point de lecture jusqu’à 00:00 (écran noir ou première image). La régie est prête, vous pouvez faire entrer vos spectateurs, et lancer la liste de lecture en appuyant sur... "Lecture".
Grâce à cette configuration, vous pourrez, pendant la projection, voir l’évolution de la barre de lecture, rajouter des fichiers dans la liste de lecture, changer l’ordre des fichiers à lire, modifier le volume... Sans que vos spectateurs ne soient dérangés par quoi que ce soit.

Astuce : si vous voulez crâner un peu avec un visuel de votre soirée entre chaque film, vous pouvez insérer un fichier image (préparé pour l’occasion, au format de votre écran) dans la liste de lecture, au début et entre chaque film, par exemple. Par défaut, un fichier image dure 5 secondes. Mais comme vous avez le contrôle, vous pouvez rallonger ce temps en appuyant sur "pause", ou l’accélérer en appuyant sur "élément suivant"

Si vous avez d’autres tuyaux pour rendre la projection encore plus "classe" (fondu entre les fichiers lus, diffuser une play-list audio pendant l’affichage d’une image...), n’hésitez-pas à nous contacter !

Le mercredi 7 octobre 2015, par Rémi Duquenne