Animations pédagogiques

Accueil > Animations et formations > Animations pédagogiques

Ce type d’interventions, né avec Souliers, répond aux principes fondateurs de l’association : aider à la création de projets cinématographiques amateurs. Et derrière cet objectif affiché, ces animations abordent en profondeur, autant les fondamentaux de l’éducation à l’image et aux médias, que la construction collective.

Elles concernent le milieu scolaire, les centres de loisirs, comités d’entreprise, structures médico-sociale, maisons de retraite… Toute structure qui souhaite aborder la construction collective par l’action, tout en poursuivant l’objectif d’un résultat ambitieux.
Les tarifs sont identiques pour l’ensemble des projets de ce secteur :
Intervention : 150€ par demi-journée et par animateur
Montage : 40€ de l’heure
Frais de déplacement : 0,487 €/km depuis le siège (véhicule 4CV, barème fiscal de référence)

Ci-dessous quelques exemples, basés sur des projets déjà réalisés.

L’image et moi

intervention ponctuelle autour de l’éducation à l’image, c’est également la première séance de tous les autres types d’ateliers proposés
Objectif : Apprendre à manipuler l’image pour ne pas se laisser manipuler par elle.
Durée : 1 à 3 demi-journées
Taille du groupe : Intervention par classe, jusqu’à 35 jeunes (nécessité d’un cadre établi)
Déroulement :
- Projection de films, dissection d’images.
- Analyse technique, initiation aux lois de l’image, jeux de mise en scène
- Mise en pratique : réalisation d’une scénette de 5 à 15 plans
Optionnel , (selon l’objectif des encadrants, la volonté du groupe et la durée de l’intervention) :
- Découverte de la technique du film d’animation .

Exercice de cinéma, Guémené sur Scorf, février 2018)

Éducation aux médias, travaux pratiques

Objectif : Comprendre les possibilités du montage vidéo et leurs confrontations avec le quotidien des journalistes. Prendre du recul face à l’information.
Durée : 2 demi-journées
Taille du groupe : Intervention par classe, jusqu’à 35 jeunes (nécessité d’un cadre établi)
Déroulement :
- Projection de films, dissection d’images.
- Analyse technique, initiation aux lois de l’image, jeux de mise en scène (idem que pour l’image et moi)
- Mise en pratique : utilisation des notions abordées pour tourner les images d’un "2 minutes" sur le modèle des reportages télé. L’animateur, dans la peau d’un JRI qui travail dans une petite "boite de prod" sous-traitante de chaînes télévisés, demande de l’aide à la classe pour choisir ses plans et ses questions
- au début de la deuxième séance, l’animateur montre le résultat... puis un autre, renversant, avec pourtant les mêmes images, le sujet traité !
- Débat
- initiation au montage, par demi-groupe

Éducation aux médias, travaux pratiques, (école La Fleur des Prés, Moncontour (22), septembre 2017)

De l’idée à l’écran

projet de groupe sur une année
Objectif : Accompagner un groupe vers la création d’un film de qualité (film classique ou film d’animation).
Durée : 15 à 20 demi-journées d’intervention en moyenne sur l’année
Taille du groupe : Selon le projet de l’équipe d’encadrants, du temps disponible hors intervention, de l’implication de l’équipe et de la motivation des participants.
Déroulement : Le but est d’amener les participants vers le maximum d’autonomie dans la création : le projet est construit, les tâches sont réparties en fonction des besoins du projet et des envies, des attentes et des compétences de chacun. Le ou les animateur(s) interviennent ponctuellement ou régulièrement, par séance de deux heures minimum, pour accompagner pas à pas toutes les étapes de la construction du film : formation, écriture du scénario, découpage technique, tournage, post-production, diffusion.

Le DJ Dans Tous Ces États, Malestroit, année 2016-2017

On tourne !

intervention sur place sur une période ponctuelle.
Objectif : Réaliser une fiction (film classique ou d’animation) en immersion totale.
Durée : 10 demi-journées en moyenne, 5 demi-journées minimum (uniquement pour un film d’animation).
Taille du groupe : Jusqu’à 25 pour deux animateurs, 15 maximum pour un intervenant. La présence continue d’un adulte de la structure investi dans le projet est indispensable.
Déroulement : La structure d’accueil devient une école de cinéma. Les étapes décrites précédemment s’enchaînent rigoureusement, du résultat final. Ce type d’animation convient notamment aux centres de vacances, maisons des jeunes, projets de classe, PAE (Projet d’Action Éducatif)….
Note : Souliers intervient en partenariat avec les centres PEP dans le cadre de classes de découverte « cinéma ». Contacts sur demande.

In Emma’s World, collège Sainte Thérèse de Muzillac, printemps 2016

Nous contacter